Une grande fête ce WE à Nouméa!! Maohi Fédération organisait le 2ème Heiva i Nouméa, qui rassemblait toute la communauté Polynésienne de Calédonie, et un nombreux public. Près de 7 à 8000 personnes se sont déplacées, et j'étais là bien sûr!!!

"Le heiva est le symbole vivant de la culture des polynésiens où bat le coeur, où souffle l'esprit, où les âmes vibrent à l'unisson pendant cette période de fête populaire." ( Tele NC)

J'y ai passé tout mon samedi et mon dimanche matin malgré le temps pluvieux du dimanche; mais j'ai déclaré forfait dimanche après midi vu les trombes d'eau qui se sont abattues sur Nouméa, et j'avoue n'avoir pas eu le courage de ressortir le soir pour les résultats des différents concours.

Le Heiva s'est déroulé sur 2jours1/2; au programme: concours de danse, courses de Va'a, levée de pierres, course des porteurs de fruits. Un bien beau programme, haut en couleurs, et comme toujours à la hauteur de mes espérences; les tahitiens savent faire la fête!!! Juste un petit regret: pas de stand de fleur de tiaré, et un peu déçue par les stands de nourriture, qui ne proposaient pas de spécialitées vraiment tahitienne. Sniff j'ai pas eu mon fafa poulet!!!

Une délégation est venue spécialement de Tahiti pour juger les prestations des groupes, notamment Miss Heiva Tahiti 2010, ainsi que le meilleur danseur et la meilleure danseuse du Heiva Tahiti 2010

DSC04892

DSC04893

en costume traditionel

mister tahiti 2008, élu aussi meilleur danseur du Heiva Tahiti 2010

PA090008

PA090009

l'ambassadrice de la culture polynésienne 2009, élue aussi meilleure danseuse du Heiva Tahiti 2010

PA090012

PA090013

Les danses

" Les polynésiens ont toujours la danse dans le sang, ces pourquoi ces spectacles sont si accueillants et somptueux.

Le costume de danse d'aujourd'hui essaye de retrouver l'authenticité qu'il existait avant l'arrivée des missionnaires: les lourds tapa avaient remplacé la nudité offerte aux premiers découvreurs.

les costumes d'aujourd'hui sont principalement constitués de fibres végétales comme le more: une jupe qui souligne le déhanchement des danseuse, la ceinture hatua, a coiffe taupo'o et les ornements de poignets appelés i'i. Les couronnes et colliers sont tressés de feuilles et de fleurs tel que orchidées, tiare, monette, hibiscus." (Télé NC)

Groupe MOANA NUI

IComme toujours j'ai fait tellement de photos que le chois est difficile

DSC04951

DSC04980

Les musiciens

DSC04952

DSC04955

DSC04986

Les danseuses

DSC04959

DSC04967

Deux jeunes danseurs de feu

DSC04950

Le prêtre et la prêteresse qui nous ont raconté une histoire Maohi

DSC04999

La prétendante au titre de meilleure danseuse

Le groupe TE VEVO OTE MAU MOTU

Composé de femmes de tout âge et de toutes etnies, la plupart mères de famille. Elles n'ont pas déméritées face à des groupes plus "aguerris"

DSC04904

les musiciens

DSC04940

DSC04936

les plus jeunes danseuses

DSC04928

les un peu plus vieilles

DSC04927

DSC04935

les plus âgées ( d'ailleur je me tate car j'ai bien envie d'intégrer le groupe)

DSC04924

le prétendant au titre de meilleur danseur

DSC04942

et la prétendante au titre de meilleure danseuse

Bon je me suis accordée une pause entre 17h et 20h, histoire de voir ce que devenaient mes zhoms au bateau ( il faut dire que j'y était depuis 9h30 du matin), et je suis retornée voir le spectacle du soir. Par contre désolée pour la mauvaise qualité des photos, mais avec les effets d'éclairage, les photos sont assez difficiles à prendre.

Le groupe ANAVAI

PA090022

PA090024

Les danseuses

Et le groupe RAPA NUI, dont les danses étaient plus maori, donc plus guerrière et que j'ai littéralement adoré!! En plus un de leur danseurs a été sacré meilleur danseur du Heiva et je l'ai même pas en photo!!!

PA090039

PA090041

Et ainsi se termine la journée de samedi