Bon aujourd'hui je fais ma Brigitte Bardot, je vais vous raconter mon sauvetage d'une tortue verte.
Eh oui Sylvia, enfin!!!


Mercredi 18 août 2006, 6h30 du matin au large de Grenade.
Nous venons de quitter le mouillage de Port Edmont où nous avons passé la nuit;
Nous sommes au moteur, grand voile levée et nous nous dirigeons vers le large pour toucher du vent.
D'un coup le radar nous signale une grosse masse sombre droit devant, or les cartes n'indiquaient aucune masse rocheuse à cet endroit, en plus la tâche semblait se déplacer. Nous changeons donc de cap pour la contourner et en passant tout près nous constatons qu'il s'agit d'un filet dérivant.
Nous consignons les coordonnées et l'incident sur le livre de bord et continuons la route.
Or bizarement, moi qui d'habitude va à l'avant sur la pointe du flotteur quand la mer le permet ou sur le trampoline (à cause d'un mal de mer chronique!!), cette fois-ci je reste obstinément à l'arrière, les yeux rivés sur cette masse sombre, comme si un 6ème sens me disait de regarder.

Et là d'un coup je vois quelque chose sortir du filet; je prends les jumelles et je me mets à hurler:
"une tortue!! c'est une tortue dans le filet!! vite fais demi tour!!!"
Plus facile à dire qu'à faire, un bateau c'est pas une voiture, y'a pas de freins!!.
Il a bien fallu 10 bonnes minutes, le temps d'affaler la grand voile et de faire demi tour pour arriver sur zone.
J'étais folle, je trouvais que çà n'allais pas assez vite!! J'étais sur la dernière marche du flotteur arrière, prête à plonger

Chose évidemment complètement stupide àne surtout pas faire. Mais y'a des fois on ne réfléchi pas.
Enfin nous y étions, une magnifique tortue verte complètement prise dans le filet au bord de l'asphyxie  et complètement épuisée.
Je vous dit pas le mal qu'on a eu pour la hisser à bord, déjà le poids du filet plus celui de la tortue, çà à été du sport!! On a batailler 20 bonnes minutes, en plus le bateau bougeait dans tous les sens car on prenait les vagues de travers.

Les photos qui suivent se passent de commentaires

IMG_1981

IMG_1982

IMG_1983

IMG_1984

IMG_1985

IMG_1986

IMG_1987

IMG_1988

tortue_libre

Et là voilà! Libre!! Mais sacrément estropiée: 3 nageoires sectionnées sur 4.
J'étais à la fois folle de rage à l'encontre des pêcheurs, je crois que si je les avait eu sous la main, je les aurais jeté à l'eau empêtré dans leur filets pour qu'ils voient ce que çà fait et folle de joie d'avoir pu la sauver.
Nous avons du hélas la remettre à l'eau car il n'y a aucune structure pour les animaux marins à Grenade, et le seul endroit où nous aurions pu la déposer pour la faire soigner était à Béquia, à une semaine de navigation; donc impossible de la garder à bord tout ce temps.
Je me suis toujours demandée si elle avait survécue, car blessée comme elle était, elle était à la merci du premier requin où pêcheur, car là bas l'interdiction de pêche n'est pas respectée.

En arrivant à Grenade, j'ai signalé le fait aux autorités qui n'en n'avaient carrément rien à foutre!! Du coup, en représailles je leur ai laissé devant leurs bureaux le filet!!
J'ai signalé l'incident à Green Peace, au WWF et à une organisation qui s'occupe de la sauvegarde des cétacés en Martinique, je n'ai jamais eu de réponse.

C'est vrai qu'on voit de temps en temps des reportages avec des images chocs, mais je vous assure que de le vivre çà vous fait un sacré choc.Je crois que çà a été le truc qui fait que depuis je suis impliquée à fond dans la sauvegarde de ces animaux et que je me bas pour que la législation soit d'une part appliquée partout dans le monde et surtout soit respectée. Mais hélas, il n'y a que très peu de personnes qui sont concernées.

En tout cas voilà ce que j'ai vue deux ans plus tard, en plongeant dans le même secteur

36895553_p

Peut être un clin d'oeil du destin pour me remercier?